Catégories
Recensions Religion

Les musulmans, une menace pour la République ?

Poche: 213 pages
Editeur : Desclée de Brouwer (21 juin 2012)
Collection : RELIGION POLITI
Langue : Français
ISBN-10: 222006431X
ISBN-13: 978-2220064314
Dimensions : 17,4 x 7,6 x 1,6 cm

 Les musulmans, une menace pour la République ?

Il ne faut pas se payer de mots : la France a un problème avec l’islam. Pas avec les musulmans dont beaucoup  apprécient de vivre dans un pays de liberté  qui est devenu le leur à part entière. Le problème se situe au niveau des rapports assurant la coexistence du fait laïque et d’une religion totalisante, méconnaissant la séparation des pouvoirs. Ce heurt de deux mondes que beaucoup oppose, l’Etat le gère de façon curieuse. C’est vrai qu’il marche sur des œufs, mais mettre comme il le fait toutes les religions dans le même panier et faire accroire que, vis-à-vis de la laïcité, toutes partent du même pied, n’est pas exact. Pour ne pas donner l’impression de stigmatiser une population en particulier, on en vient à jeter la suspicion sur des réalités différentes. Il n’est qu’à voir les conférences départementales sur la laïcité : elles donnent une fâcheuse idée de cet égalitarisme de commande. Comme si toutes les religions présentes sur le territoire national connaissaient, vis-à-vis de leur présence dans l’espace public, les mêmes problématiques. Or, du fait de leur histoire, de leur structure et de leur théologie, on ne peut mettre sur un même plan le catholicisme et l’islam, encore moins le protestantisme et l’islam. La gestion des horaires de piscine dans certaines villes ou des repas halal dans les cantines scolaires constitue par exemple une manifestation aiguë de ces difficultés nouvelles. Et c’est justement parce que l’islam de France connaît un vrai problème de représentativité et de présence dans l’espace public que Stéphane Lathion et Olivier Bobineau ont écrit ce petit livre. Fragmenté et divisé, l’islam de France a de plus en plus de mal à se reconnaître dans cette réalité institutionnelle qu’est le Conseil National du Culte Musulman (CNCM), cet islam d’en-haut n’étant plus jugé crédible par la plupart de ses coreligionnaires. L’islam de France, dont Nicolas Sarkozy s’était voulu le plus ardent défenseur, est en train d’échouer, miné par ses divisions.

Les auteurs reviennent ensuite sur la laïcité, exception bien française. Après un regard porté sur la gestion des rapports entre religions et Etats dans certains pays francophones (Belgique, Suisse…), S. Lathion et O. Bobineau se demandent comment les musulmans peuvent mieux s’intégrer dans la société française. Les auteurs se veulent ici résolument optimistes. Trop peut-être… Une meilleure intégration des populations musulmanes peut difficilement passer par un affranchissement « aux références littérales du passé ». Pour l’immense majorité des musulmans, ce sont précisément ces références qui constituent l’armature de leur foi. Les abandonner, voire les minorer, pour mieux intégrer le cadre laïque correspond à un fantasme d’occidental. En d’autres termes  – c’est une des impressions qui sourd de ce livre -, le problème est moins l’islam en tant que tel que notre surprise de voir des populations manifester aussi fortement un sentiment religieux. Dans son dernier livre, Considérations inactuelles, Denis Tillinac met le doigt sur le nœud du problème : « Ce n’est pas l’Islam qui menace l’Occident mais l’apathie de son scepticisme face à des minorités qui croient au paradis  et à l’enfer comme nos ancêtres aux plus hautes époques de la foi. »

Olivier Bobineau, Stéphane Lathion, Les musulmans, une menace pour la République ?, Desclée de Brouwer, 2012, 213 pages, 14 €

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.