Catégories
Histoire Recensions

Histoire du monde – Les âges anciens : Tome 1

Broché : 450 pages
Editeur : Perrin (14 janvier 2016)
Langue : Français
ISBN-10 : 2262047162
ISBN-13 : 978-2262047160
Dimensions : 16,8 x 3,8 x 24,1 cm

 Histoire du monde – Les âges anciens

Bien des historiens ont essayé, avec des fortunes diverses, de raconter l’histoire du monde de la façon la plus limpide et la plus synthétique possibles. En trois volumes d’environ 500 pages, John Roberts et Odd Westad ont réalisé un fabuleux travail, une synthèse aboutie consistant non pas à « écrire en continu l’histoire de tous les principaux pays », mais de chercher les lignes de faîte de l’histoire mondiale ainsi que les événements ayant durablement influencé l’espèce humaine. « J’ai cherché, disait John Roberts, à mettre l’accent sur ce qui semblait important, plutôt que ce sur quoi nous étions les mieux informés. » (p. 15)  Les deux premiers chapitres, le premier intitulé « Les fondations » et le second « Au seuil de la civilisation », récapitulent la méthode adoptée par les auteurs. Il ne s’agit pas d’empiler des dates, des événements et des lieux, mais d’observer la façon dont, lentement, les sociétés humaines vont se mettre en place, pierre après pierre. Tout cela pour arriver à des conclusions mûrement réfléchies, soigneusement pesées ; ainsi à la page 39 : « Quelque hcose qui ressemble à une véritable société se met à prendre obscurément forme à l’occasion de ces entreprises collectives compliquées que sont les expéditions de chasse. » Les deux historiens cherchent, soupèsent, observent, vérifient la lente émergence des sociétés humaines depuis les temps les plus reculés. L’émergence des civilisations est analysée avec une incomparable minutie, la naissance de l’agriculture puis, plus tard, de l’écriture, en sont les marqueurs les plus significatifs. Le projecteur est ensuite braqué sur la Mésopotamie, berceau des civilisations. Plus tard viendront l’Egypte ancienne, Babylone, la singulière odyssée du peuple hébreu, l’aventure grecque, le monde romain… sans oublier l’Inde et la Chine, des mondes ayant leurs caractères propres. L’émergence de plusieurs foyers de civilisations a tendance à donner raison à l’abbé Breuil, le préhistorien français, lequel avait coutume de dire que l’humanité n’avait probablement pas qu’un seul berceau.

Ce livre, fruit d’intelligences remarquables, est une mine. Plutôt que de noyer le lecteur sous des monceaux d’informations, il cherche à éclairer l’histoire des hommes en ce qu’elle a d’essentiel. Dans cette synthèse magistrale, tout paraît important. Un tel livre ne peut être lu que dans le plus grand silence, un crayon à la main. Prodigieux !

 

John Roberts & Odd Westad, Histoire du monde. Les âges anciens, Perrin, 2016, 450 pages, 22€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.