Philippe Henriot : La résistible ascension d’un provocateur

Broché : 416 pages
Editeur : FLAMMARION (10 janvier 2018)
Collection : Grandes biographies
Langue : Français
ISBN-10 : 2081361817
ISBN-13 : 978-2081361812
Dimensions : 24 x 2,9 x 15,3 cm

 Philippe Henriot

Les passions s’étant tues avec la disparition des derniers témoins liés à cette époque trouble, des historiens revisitent à frais nouveaux les vies des personnages peu recommandables qui, à l’instar de Pierre Laval, souhaitaient la victoire de l’Allemagne. Un certain nombre d’écrivains et de politiciens, à droite comme à gauche, jugeaient sévèrement le bilan de la III° République, régime par eux considéré comme corrompu, vicié, diviseur. La France devait être régénérée ; d’aucuns considérèrent la victoire allemande de 1940, et l’invasion du territoire qui s’ensuivit, comme une divine surprise. Le député Philippe Henriot fut de ceux-ci. Non pas, si l’on en croit la biographie avisée de Pierre Brana et Joëlle Dusseau, par germanophilie ou attrait pour la sauvagerie nazie, mais par haine de la démocratie, du parlementarisme et de la république. Catholique de stricte observance, obscur professeur parvenue à la députation, Philippe Henriot mène, durant les années 1920 et 1930, la vie somme toute médiocre d’un politicien de ce temps-là. On l’a dit, la victoire de l’Allemagne sur les armées alliées en mai et juin 1940 ouvre un boulevard à ce maréchaliste qui adhère avec conviction au programme du maréchal Pétain : retour aux valeurs traditionnelles et haine du cosmopolitisme sous toutes ses variantes. Ses talents d’orateur font le reste. Au fond, le drame d’un Philippe Henriot, outre son antisémitisme et sa détestation de la franc-maçonnerie, est d’avoir été contre. Les auteurs mettent en perspective l’incapacité du personnage à bâtir un programme un peu solide : « On a l’impression d’un polémiste qui balaie des sujets de manière assez incohérente, […] ne sait au fond comment se situer entre le « contre » qui lui est habituel et le « pour » qui l’amène à des hommages répétés dans lesquels il n’est pas à l’aise. » Un ouvrage utile pour comprendre la psychologie d’un des hérauts de la Collaboration.

 

Pierre Brana & Joëlle Dusseau, Philippe Henriot. La voix de la Collaboration, Perrin, 2017, 402 pages, 24€

 

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.