Catégories
Recensions Religion

Résurrection de Jésus et résurrection des morts : Foi, histoire et théologie

Broché: 243 pages
Editeur : Cerf (11 octobre 2012)
Collection : Epiphanie
Langue : Français
ISBN-10: 2204098159
ISBN-13: 978-2204098151
Dimensions : 21,4 x 14,4 x 1,6 cm

 Résurrection de Jésus et résurrection des morts

Jean-Pierre Torrell o.p. est un théologien particulièrement prolixe. Après avoir travaillé l’œuvre de saint Thomas d’Aquin, voilà qu’il s’attaque à l’un des fondamentaux de la foi chrétienne : le dogme de la résurrection du Christ. Il le fait dans une perspective dans laquelle l’apologétique n’est pas tout à fait absente. Il a constaté en effet combien la croyance en la résurrection, celle de Jésus et celle des morts, était mise à mal par le scepticisme contemporain, scepticisme mâtiné d’une adhésion aux thèses prônées par les tenants de la réincarnation. Cela dit, qu’on soit croyant ou pas, la résurrection demeure pour nous un mystère et, écrit l’auteur, « un mystère ne se prouve pas : nous ne pouvons y adhérer que par et dans la foi. » (p. 14). L’auteur passe au crible la plupart des questions que les croyants se posent sur la question depuis les origines. Par exemple la résurrection prend-elle place à la fin des temps, lors de ce qu’on appelle le Jugement dernier ? La résurrection du Christ sera-t-elle précédée de la résurrection de tous les morts ? S’agira-t-il bien de tous les morts ? Certains théologiens, au contraire, postulent l’idée d’avancer la date de la résurrection au moment même de la mort de chacun.

Dans un évident souci pédagogique, le Fr. Torrell passe en revue la plupart des objections faites au dogme de la résurrection à partir d’un passage en revue des principaux textes de l’Ecriture qui en parlent. A la clarté de l’exposé s’associe la solide capacité de synthèse de l’érudit, au final désireux « de raviver les raisons que nous avons d’y croire. » (p. 148). Il insiste longuement sur ce qu’a de contraire à la foi chrétienne la réincarnation. . Vatican II parle à ce sujet de « notre vie terrestre unique » (Lumen Gentium, n°48). Quant à la crémation, l’auteur s’en méfie, voyant surgir avec elle des relents d’athéisme. Comme l’Eglise, sa préférence va nettement à l’inhumation. Au total, un livre tonifiant !

Jean-Pierre Torrell, Résurrection de Jésus et résurrection des morts, Le Cerf, 2012, 243 pages, 20 €

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.