Catégories
Recensions Religion

Problèmes religieux contemporains

Broché : 280 pages
Editeur : Editions de Fallois (13 mai 2015)
Collection : FALL.LITTERAT.
Langue : Français
ISBN-10 : 2877068994
ISBN-13 : 978-2877068994
Dimensions : 15,5 x 2 x 22,5 cm

 Problèmes religieux contemporains

Alain Besançon est un historien qui prend la religion au sérieux. Il vient encore une fois d’en administrer la preuve dans son dernier ouvrage, Problèmes religieux contemporains. Les problèmes qui intéressent ici l’auteur n’ont bien souvent qu’un lointain rapport entre eux. De fait, les chapitres concernent des sujets fort différents : la définition de l’orthodoxie, l’Eglise et l’islam, l’Eglise et le communisme, la question du mariage des prêtres, etc. Alain Besançon n’entend pas donner de réponses définitives aux problèmes auxquels il réfléchit, ce n’est ni son intention ni son ambition. Fort de sa culture encyclopédique, il les scrute et les analyse avec sa loupe d’historien. Etant donné la variété des sujets traités, tout n’est pas du même intérêt. Reste qu’il faut considérer avec curiosité certains sujets dont l’actualité révèle chaque jour l’acuité comme la façon – jugée naïve et irénique par l’auteur – dont le concile Vatican II parle de l’islam. Alain Besançon se demande, d’autre part, si l’intelligence n’a pas déserté l’Eglise latine, la recherche théologique étant réduite à la portion congrue. Il traite la question du mariage des prêtres avec délicatesse, déclarant avec honnêteté qu’il a du mal à trancher la question. Mais, encore plus que certains chapitres traités avec finesse et savoir, ses Problèmes religieux contemporains contiennent des passages dont tout chrétien devrait faire son miel. Il est bon et nécessaire qu’un intellectuel catholique comme A. Besançon rappelle que « saint Augustin remarquait qu’à l’origine du christianisme il y avait eu trois miracles. Le premier est la résurrection du Christ. Le second est que les apôtres aient cru en cette résurrection. Le troisième est qu’il y ait eu des gens pour croire les apôtres. » (p. 15) Quant à la possibilité d’un dialogue de nature théologique entre le christianisme et l’islam, Alain Besançon n’y croit guère, tout simplement parce qu’il juge le contact des chrétiens avec l’islam de toxique. « Toxique, parce que l’islam ne reconnaissant pas l’autorité du document biblique, les apologètes chrétiens sont obligés de comparer la loi chrétienne et la loi coranique sur un plan intemporel et abstrait, et par conséquent d’adopter le point de vue anhistorique musulman. » (p. 35) L’acuité de l’analyste et la pertinence de l’historien qu’est A. Besançon fondent tout l’intérêt de cette lecture.

Alain Besançon, Problèmes religieux contemporains, De Fallois, 2015, 278 pages, 22€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.