Catégories
Actualités Recensions

Osons dire la vérité à l’Afrique

Broché : 224 pages
Editeur : LE ROCHER EDITIONS (5 mars 2015)
Collection : DOCUMENTS
Langue : Français
ISBN-10 : 2268077403
ISBN-13 : 978-2268077406
Dimensions : 23,5 x 1,9 x 15,2 cm

 Osons dire la vérité à l’Afrique

Comment se fait-il que Bernard Lugan, l’un de nos plus grands africanistes, n’apparaissent jamais dans les grands médias ? La réponse est simple : parce qu’il use d’un langage non politiquement correct et qu’il ose dire des vérités que beaucoup, par complaisance ou manque de courage, se refusent à déclarer. Les trois pages d’introduction mettent d’emblée le lecteur dans le bain : à bas la méthode Coué, abordons de front les problèmes ! L’Afrique jouit de grandes potentialités (trois récoltes annuelles possibles en certains endroits) qui risquent d’être remises en cause par une croissance démographique incontrôlable et une anomie intellectuelle. Les Africains doivent cesser d’écouter le discours occidental du seul mode possible de développement et d’attendre tout de l’extérieur. Comment se fait-il qu’en dépit de ses atouts l’Afrique ne décolle pas, insécurité, corruption, inégalités et crises alimentaires demeurant le lot courant du continent ? Benard Lugan pointe quatre explications : la priorité accordée à l’économie au détriment de la résolution des questions politiques, une démographie suicidaire, le diktat démocratique imposé au continent qui donne systématiquement le pouvoir aux ethnies les plus nombreuses et, pour finir, le refus d’admettre la spécificité de l’Afrique en lui imposant les modèles européens ou asiatiques… Le tableau dressé par l’auteur est sans complaisance, très dur à entendre. Mais ce parler franc n’est-il pas le préalable à toute avancée ? Comment ne le serait-il pas, d’ailleurs, lorsqu’on apprend que des pays qui autrefois assuraient leur autosuffisance alimentaire connaissent la disette ? Ou que le tout pétrolier ou gazier dans lequel se sont précipités certains Etats s’avère, au bout du compte, une triple catastrophe : humaine, économique et environnementale. Dans le cadre de la mondialisation, les sociétés occidentales ne peuvent se désintéresser de l’avenir du continent africain. L’immigration choisie, martingale agitée par certains politiciens, peut s’avérer une catastrophe en ce qu’elle privera l’Afrique des médecins et ingénieurs dont elle a tant besoin.

Le livre de Bernard Lugan, habité par un vrai souci pédagogique, pose avec franchise un diagnostic et livre des solutions dont Africains et Occidentaux ne peuvent faire l’économie. Décapant !

 

Bernard Lugan, Osons dire la vérité à l’Afrique, Editions du Rocher, 2015, 223 pages, 21€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.