Catégories
Actualités Recensions

Miser (vraiment) sur la transition écologique

 Miser (vraiment) sur la transition écologique

Broché: 191 pages
Editeur : Editions de l’Atelier (13 mars 2014)
Collection : D’autres lendemains
Langue : Français
ISBN-10: 2708242598
ISBN-13: 978-2708242593
Dimensions : 19,8 x 12,4 x 1,6 cm

« Nous avons le pied collé sur l’accélérateur et nous fonçons vers l’abîme ». C’est sur ces mots d’introduction que commence un ouvrage qui se donne pour vocation de tracer des pistes concrètes afin d’aborder les mutations prochaines. Car, inéluctablement, mutations il y aura et, comme les auteurs le disent avec humour, mieux vaut « penser le changement que changer le pansement ». C’est que le temps presse. La fonte des calottes polaires, la désertification, la pollution des sols et des sous-sols, la volonté de bétonner encore et toujours ont drastiquement réduit notre marge de manœuvre. Il devient grand temps d’agir. Après un rapide tour d’horizon de la situation mondiale, les auteurs avancent résolument des alternatives susceptibles d’enrayer la crise écologique sans trop perturber les sociétés. Il va falloir, avancent-ils, faire aussi bien avec moins. Ils mettent en avant des recherches et des travaux ayant des conséquences très pratiques. Mais tout cela n’est rien si la volonté n’y est pas : celle des décideurs comme celle des consommateurs. Les auteurs promeuvent maintes solutions d’ordre technique ou financier afin de réaliser la transition écologique qu’ils appellent de leurs vœux et qui avance à pas comptés. L’important, au fond, quel que soit le domaine concerné (l’énergie, l’agriculture, la démographie, la technologie, etc.), réside moins dans les recettes techniques que dans l’envie, le courage, le désir de faire ensemble. Les meilleures solutions, même appuyées par des ponts d’or, ne peuvent pas grand-chose si elles ne sont pas sous-tendues par une envie et une énergie débordantes. « La transition aura lieu, affirment les auteurs, avec plus de succès si nous sommes animés d’une envie de faire ensemble, d’un désir de transmission de savoir-faire entre nous, de don de soi, et d’un goût du partage sans contrepartie systématique » (p. 121).Sans ces préalables, toutes les questions touchant l’argent, le désintérêt des élites ou les défis technologiques deviennent vaines.

Intelligent et mené de bout en bout par un bel entrain, Miser (vraiment) sur la transition écologique a de quoi titiller la conscience des plus sceptiques. Si c’était le but des auteurs, eh bien il est réussi.

 

Alain Grandjean & Hélène Le Teno, Miser (vraiment) sur la transition écologique, Editions de l’Atelier, 2014, 191 pages, 17 €

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.