Catégories
Recensions Religion

Le monde selon François

Broché: 174 pages
Editeur : Cerf (27 février 2014)
Collection : HISTOIRE A VIF
Langue : Français
ISBN-10: 2204101192
ISBN-13: 978-2204101196
Dimensions : 20,8 x 13,4 x 1,6 cm

 Le monde selon François

Un an après l’élection du cardinal Bergoglio au souverain pontificat, nombre de journalistes et d’observateurs tentent un premier bilan. Spécialiste des questions religieuses, Bernadette Sauvaget vient de publier un petit ouvrage fort éclairant, non seulement sur l’actuel pontificat, mais également sur la personnalité tout en paradoxe du pape François. « De quelle épaisseur humaine est fait ce nouveau pape  qui veut impérativement une réforme spirituelle et structurelle de son Eglise », s’interroge-t-elle dans l’introduction. Ce n’est pas seulement sur les « paradoxes d’un pontificat » – sous-titre du livre – qu’il faut s’interroger. En effet, la personnalité du pape jésuite n’est pas monolithique. Si le pape donne l’image d’un homme ouvert et sympathique, il n’en a pas toujours été ainsi. En Argentine, en tant que provincial des jésuites puis cardinal-archevêque de Buenos-Aires, il pouvait se montrer autoritaire et cassant. Aujourd’hui à la tête de l’Eglise catholique, on a l’impression qu’il révèle une autre nature, davantage bonhomme même si, en profondeur, il sait ce qu’il veut et n’hésite pas à décider d’autorité. Qui aurait cru que cet homme qui souriait peu et n’aimait pas sortir donne aujourd’hui le sentiment d’une grande affabilité et demande aux chrétiens, lorsqu’il s’agit d’évangélisation, de s’occuper d’abord des périphéries ? Ces différences ne sont en rien des revirements, encore moins des reniements de sa personnalité profonde. En fait, explique un familier du pape qui l’a bien connu en Argentine, « l’un des principes du cardinal, c’était de recevoir  la vie comme elle vient et de l’accompagner et non pas comme on prétendrait qu’elle devrait être » (p. 63).

Plaisant et facile à lire, Le monde selon François offre un éclairage convaincant  sur le pontificat qui commence. La personnalité de Jorge Mario Bergoglio attribue à ce dernier une tonalité particulière. En mettant ses pas dans ceux de saint François, il veut donner de l’Eglise l’image d’une institution proche et soucieuse de l’homme, plus décentralisée et collégiale. Cette dimension incarnée ne dissimule pas l’essentiel : qu’il se montre exigeant et autoritaire ou au contraire affable et ouvert, c’est d’abord sur la prière que le pape assied son action à la tête de l’Eglise.

Bernadette Sauvaget, Le monde selon François, Le Cerf, 2014, 176 pages, 20 €

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.