Catégories
Actualités Recensions

Le bûcher des vaniteux 2

Broché: 336 pages
Editeur : ALBIN MICHEL (13 mars 2013)
Collection : ESSAIS DOC.
Langue : Français
ISBN-10: 2226245413
ISBN-13: 978-2226245410
Dimensions : 22,6 x 14,4 x 3,2 cm

 Le bûcher des vaniteux 2

Adeptes du politiquement correct, partisans d’un langage soporifique, incolore, inodore et sans saveur, tremblez ! Voici le mousquetaire Zemmour de retour avec le nouveau volume des rubriques qu’il distille deux fois par semaine sur les ondes d’une grande radio périphérique. Ce n’est peut-être pas de la grande littérature, mais c’est sacrément efficace. Il est vrai que faire passer des idées avec mordant requiert un style direct, un phrasé court… du punch quoi ! On ne fait pas de la grande radio avec un verbe ampoulé. Durant la Drôle de Guerre, Jean Giraudoux, écrivain de qualité s’il en est, s’y était cassé les dents : un bon littérateur peut être un piètre propagandiste ; on ne s’adresse pas au tout venant comme à une clique de gens cultivés et on ne fait pas passer des messages mordants quand on reste dans l’entre-soi. Eric Zemmour a bien compris la leçon. A chaque fois, un seul sujet et un sujet qui relève de l’actualité brûlante. Des phrases courtes, parfois sans verbe. Un style haché et tonique. Tout cela mis au service d’une pensée qui ne s’embarrasse pas du désir de faire plaisir à tout le monde. Rétif à la mondialisation, hostile à la technocratie européenne, consterné devant ce qu’il appelle la médiocrité du personnel politique, angoissé à l’idée de voir la France devenir un « agrégat de peuples désunis », hanté par le ravage du communautarisme, Zemmour frappe. Il cogne au grand plaisir des lecteurs. On sait aujourd’hui le résultat de ce travail de sape : Eric Zemmour est devenu un auteur réactionnaire en vue. S’il n’a pas le style empanaché de feu Léon Daudet, il n’en a pas non plus – Dieu merci ! – les outrances. Certains peuvent être agacés par le côté Cassandre du personnage, il n’empêche ! Alors que beaucoup de responsables politiques « ne voient le monde que par les lunettes de l’économique et du social », Zemmour considère le monde en exaltant le rôle de la politique, de la culture et de l’identité. « Serons-nous encore français demain ? » dénonce-t-il. Il vaut le coup, avec lui, de se poser la question.

Eric Zemmour, Le bûcher des vaniteux 2, Albin Michel, 2013, 357 pages, 20.90 €

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.