Le livre de Job

Relié : 143 pages Editeur : Cerf (8 avril 2016) Collection : Mon ABC de la Bible Langue : Français ISBN-10 : 2204106194 ISBN-13 : 978-2204106191 Dimensions : 19,5 x 1 x 12,5 cm

Relié : 143 pages
Editeur : Cerf (8 avril 2016)
Collection : Mon ABC de la Bible
Langue : Français
ISBN-10 : 2204106194
ISBN-13 : 978-2204106191
Dimensions : 19,5 x 1 x 12,5 cm

 Le livre de Job

Les Editions du Cerf ont mille fois raison de proposer cette collection très pédagogique des ABC de la Bible. En un temps où la culture tirée de la Bible ne va plus de soi, mieux vaut s’approprier la lecture de cette vaste bibliothèque qu’est la Bible à l’aide de mouvements concentriques tendant à se rapprocher toujours un peu plus du noyau dur. Avec pédagogie, le P. Bertrand Pinçon, professeur d’exégèse de l’Ancien Testament, propose un parcours d’un peu plus d’une centaine de pages dans un des livres les plus célèbres du Premier Testament. Même les non-spécialistes n’hésitent pas à s’approcher du livre de Job, ce que fait par exemple Didier Decoin dans son superbe Dictionnaire amoureux de la Bible. Il est vrai que ce livre pose une question qui existe depuis toujours, LA question : Comment se fait-il que Dieu tolère la souffrance de l’innocent ? Cette question, combien de croyants, dans les camps ou autres lieux de mort et de torture, se la sont posée. Dieu serait-il à ce point sourd à la souffrance de ses enfants ? Et « comment justifier qu’un malheur puisse atteindre si gravement un innocent ? » (p. 131) En de courts chapitres, l’auteur tente de répondre aux questions qui, depuis fort longtemps, tarabustent le croyant. Si le livre de Job traite essentiellement le problème du mal, il touche, incidemment, à d’autres thèmes tout aussi forts comme le silence de Dieu devant la souffrance de l’innocent, sa souveraine liberté devant la justice comme face à l’injustice, etc. A travers la « relation tumultueuse que l’homme blessé entretient avec son Dieu » (p. 10), le livre de Job ne donne pas de réponse à la question du mal, d’où notre malaise devant un Dieu qui ne répond pas directement aux questions que pose Job : Pourquoi, Seigneur, fais-tu souffrir le juste, sans cause ni raison ? En donnant la parole à la Création, Dieu parvient à apaiser l’angoisse de Job. L’essentiel est ceci : Jamais Dieu ne laissera tomber l’homme.

Cette synthèse fort réussie fait honneur à la collection des ABC de la Bible.

 

Bertrand Pinçon, Le livre de Job, Cerf, 2016, 149 pages, 14€

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.