Par des terres qui te sont inconnues

Broché : 252 pages
Editeur : Les éditions du Cerf (13 octobre 2017)
Collection : SPIRITUALITE
Langue : Français
ISBN-10 : 2204124397
ISBN-13 : 978-2204124393
Dimensions : 13,5 x 2 x 21 cm

 Par des terres qui te sont inconnues

Beaucoup a déjà été dit et écrit à propos de Teilhard. N’empêche, il faut d’emblée accorder de la considération à l’égard d’une biographie qui souhaite aller à la découverte du prêtre et du savant qu’était Teilhard. Jacques Arnould réussit le pari de nous faire apprécier Teilhard, l’homme, le pasteur et le scientifique. Certes, il existe un langage teilhardien ; son approche demeure difficile. Cependant, grâce à l’empathie dégagée par le texte, le lecteur se prend à admirer un homme dont on a parfois le sentiment qu’il eut plusieurs vies. Beaucoup de ses écrits se situent à la frontière de la science et de la théologie, ce qui en fait tout le sel. En dépit des déboires qu’il connut dans ses relations avec les autorités romaines, le P. Teilhard de Chardin a su demeurer fidèle au Christ et à son Eglise. Témoin, cette lettre datée de 1919 au P. Auguste Valensin  : « Le Christ doit être aimé comme un Monde, ou plutôt comme le Monde, c’est-à-dire comme le centre physique imposé à tous et qui doit survivre de la Création. » (page 228) Le livre de J. Arnould est une belle invitation au dialogue entre la foi et la science.

L’extrait : « Et nous savons quel homme de foi il était ; un homme qui a souvent prié pour que sa mort ne discrédit ni cet Evangile, ni ce Christ universel  auxquels il avait consacré sa vie. » (p. 232)

Jacques Arnould, Par des terres qui te sont inconnues, Cerf, 2018

 

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.