Une vie au Goulag

Broché: 164 pages
Editeur : BELIN LITTERATURE ET REVUES
Édition : Belin (3 octobre 2012)
Collection : BIBLIO BELIN SC
Langue : Français
ISBN-10 : 2701164419
ISBN-13 : 978-2701164410
Dimensions t: 21,5 x 1,5 x 15 cm

 Une vie au Goulag

Ecrit dans les années 1960, il était temps que fut traduit et publié en France le superbe récit de Dimitri Vitkovski, l’un de ces nombreux Soviétiques à avoir vu sa vie broyée par la machine concentrationnaire mise au point par l’Etat communiste. Déporté une première fois à l’âge de 25 ans, Dimitri Vitkovski va passer l’essentiel de sa jeunesse et de sa vie d’adulte dans les camps. Il ne faut pas chercher de raison ou de prétexte à la répression dont il a été la victime. Comme tant d’autres, sa vie a basculé pour une raison assez obscure. Chasser l’ennemi – fût-il une chimère-, l’éradiquer du territoire soviétique impliquait de remplir les prisons et les camps. Pour parvenir à la norme, tout était bon ; c’est la raison pour laquelle étaient enfermés pêle-mêle anciens révolutionnaires, paysans supposés aisés, truands… dans le lot, une majorité d’innocents. A travers ce court récit, Dimitri Vitkovski raconte sa vie errante, de camps en camps. Il souligne l’humanité des soldats d’escorte et la brutalité des chefs, le côté surréaliste des interrogatoires, les conditions dantesques dans lesquelles sont menés certains travaux colossaux, bien au-delà du cercle polaire dans les conditions effroyables qu’on imagine. Une vie au Goulag raconte une vie faite d’humiliations, de brimades, de souffrances… endurées pour rien ; « Pour quel résultat ? s’interroge l’auteur. Une vie humaine brisée ! Rien d’autre. »

Ce témoignage est poignant à plusieurs titres. D’une part parce qu’il narre des destins inachevés, des vies brisées, anéanties. Enfin, en dépit des brutalités et injustices qu’il a subies, Dimitri Vitkovski garde toute sa confiance en une humanité réconciliée et apaisée. Sa contemplation des beautés de la nature n’est pas pour rien dans ce sentiment. Comme l’écrit Nicolas Werth dans la préface : « Une vie au Goulag est bien plus qu’un énième témoignage sur le Goulag. Ce petit livre est une belle leçon de courage et de survie dans un univers kafkaïen. Et, à travers un récit d’une extraordinaire sensibilité à la beauté de la Nature, un regard indulgent et apaisé sur la nature humaine – bref, un formidable hymne à la Vie. »

 

Dimitri Vitkovski, Une vie au Goulag, Belin, 2012, 149 pages, 15 €

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.